TATRA (République Tchèque) 1923 - 1999



A ses débuts la Tatra n'était qu'une reprise des types J et U de la Nesselsdorf d'avant guerre. Le type U avait un moteur 6 cyl. arbre à cames en-tête, de 6 1/2 l. La première voiture Tatra réelle de 1923 fut complètement différente des derniers modèles Nesselsdorf.

Après son retour de chez Steyr, Hans Ledwinka fabriqua une voiture qui devint l'un des classiques de l'histoire de l'automobile. Elle était caractérisée par un moteur à deux cyl. opposés refroidi par air, de 1.056 cm3 développant 12ch, un châssis à tube central; des essieux arrières oscillants spéciaux et un différentiel. Connue sous le nom de Type 11, ce fut la base des modèles Tatra ultérieurs, tant des véhicules commerciaux que voitures privées. Le type 12 était identique au type 11 mais avec des freins sur les 4 roues. La Tatra n'était pas destinée aux épreuves sportives, néanmoins deux de ces voitures participèrent à la Targa Florio de 1925 et gagnèrent la lère et la 2ème place dans la catégorie des 1.100 cm3, pilotées par Fritz Huckel et Karl Sponer.

Il s'agissait de voitures de série, si ce n'est qu'elles avaient deux soupapes d'admission au lieu d'une, et que la suspension par ressorts à lame transversale à l'avant était remplacée par des demi-essieux oscillants. Parmi les succès de Josef Vermirovsky, un autre pilote de compétition, sur le petit modèle Tatra, il faut citer les 5.000 km de Leningrad à Moscou via Tiflis en 1925. Environ 25 000 exemplaires des types 11 et 12 furent construits jusqu'en 1930.

Par la suite sortirent quelques modèles 4 cyl., construits selon les mêmes principes, avec moteurs à cylindres opposés à refroidissement par air, châssis à tube central et essieux oscillants: la 30 (1680 cm3, 40 ch et la 52 (1 910 cm3, 40ch). Il y avait également la Type 70, 6 cyl. en ligne, de 3 400 cm3 et 60ch, ainsi que la Type 80, 12 cyl. en V, 6 l. de 100ch; toutes avaient la même conception de châssis et d'essieux oscillants. Le type 80 ne fut fabriqué qu'en nombre limité, de même que la 3 roues Tatra monocylindre. 528 cm3 (type 49). Le développement suivant important fut la Tatra 57 en 1932.. Elle avait le châssis à tube central, les essieux oscillants traditionnels à l'époque, et un moteur 4 cyl. opposés à refroidissement par air de 1160 cm3 développant 22ch. La cylindrée du moteur fut ensuite portée à 1690 cm3, cette voiture fut construite jusqu'en 1938.

La voiture allemande Rohr Junior était la Tatra 57 construite sous licence. Sous le nom Austro-Tatra les modèles légers Tatra étaient aussi fabriqués à Vienne.

Ledwinka et Tatra devaient à nouveau jouer un rôle dans l'histoire de l'Automobile avec le Type 77 de 1934. Sa carrosserie enveloppante était construite selon les principes strictement aérodynamiques. Un châssis type caisson central était utilisé, et dans son extrémité arrière en forme de fourche, derrière l'essieu arrière se trouvait un moteur à 8 cylindres en V refroidi par air de 3400 cm3 qui développait 70 ch et permettait à la voiture une vitesse maximum de 153 km/heure.

La Tatra 87 de 1937 reposait sur les mêmes principes techniques et était dotée d'une carrosserie similaire. La cylindrée du moteur avait été réduite à 2690 cm3 ; la puissance était de 75ch, du fait de la réduction de poids. Cette voiture atteignait les 160 km/h. La même année fut présentée la Tatra 97 avec la même carrosserie, mais un moteur à 4 cyl. opposés de 1760 cm3 et 40ch.

Après l'occupation par l'Allemagne du district de Koprivnice, et l'extension à la Tchécoslovaquie de la restriction sur le nombre de modèles présentés en Allemagne vers la fin des années 30, la production de la Tatra 97 fut arrêtée et seul le modèle 87 continua à être fabriqué jusqu'en 1941. En 1945, après la guerre, les usines Tatra furent nationalisées par le gouvernement tchécoslovaque. La Tatraplan d'après-guerre était une copie du Type 97. La Tatra 603 sortit en 1957, elle avait de nouveau un moteur à 8 cyl. en V à refroidissement par air de 2472 cm3, monté à l'arrière. Le dernier modèle vendu en 1997 à douze exemplaires, la T700, offre toujours les mêmes caractéristiques anachroniques, mais il semblerait bien que la marque ne termine pas ce millénaire.

voir aussi:
l'histoire de Tatra

Tatra, une voiture pour le moins différente
Tatra, et si Porsche avait copié?
et aussi:
http://www.tatraworld.nl/

1959 Tatra T603
1969 Tatra T603-2

©VEA

 

 


RETOUR



HOME